Larmandier-Bernier

Champagne Larmandier-Bernier au naturel

Le vignoble d'une quinzaine d'hectares, âgé de 33 ans en moyenne, est situé sur les terroirs de la Côte des Blancs : Larmandier-Bernier Vertus, Larmandier-Bernier Cramant, Larmandier-Bernier Chouilly, Larmandier-Bernier Oger, Larmandier-Bernier Avize, tous classés Grands Crus.

La recherche du travail bien fait façonne la production du couple de vignerons. Pour définir leur démarche, il semble que ces quelques lignes écrites sur le site internet de Pierre et Sophie Larmandier soient appropriées : « Une viticulture naturelle, parce que c'est le bon sens. Ce n'est pas à cause de la tradition que nous pratiquons une viticulture naturelle, c'est simplement parce que c'est le bon sens. La création d'un grand Champagne, comme tous les grands vins, commence à la vigne. En effet, c'est le raisin qui porte en lui toutes les qualités et l'authenticité qu'aucun homme ne saurait inventer. La recette d'un raisin simple mais exigeante : vieilles vignes, travail des sols, rendements mesurés ; une vigne qui s'assume sans perfusion d'engrais et une vendange manuelle à maturité. »

Comme les vignes sont cultivées dans le respect du terroir, les rendements sont naturellement mesurés. Et le champagne Larmandier-Bernier l'atteste de par sa structure et sa maturité. L'encépagement est de 85 % de Chardonnay et 15% de Pinot Noir. La cueillette des raisins du champagne Larmandier-Bernier est manuelle.

Sidebar