Côte-Rôtie, une superbe renommée

Plus il vieillit, plus il est exquis

Selon la légende, au seizième siècle, le seigneur Maugiron dota ses deux filles en partageant ses terres d'Ampuis, les vignes les plus réputées de la production, à sept kilomètres au sud de Vienne. La blonde reçut la côte blonde et la brune la côte brune. 

Constitué à plus de 80 % de Syrah et à 20 % de viognier, le Côte-Rôtie offre des senteurs de fruits rouges et d'épices qui tirent sur la truffe lorsqu'il est vieilli.

Le Côte-Rôtie, l'une des appellations les plus anciennes, est un vin qui donne le meilleur de lui-même quand il prend de l'âge.

Impossible de trouver des produits correspondants à votre sélection.

Sidebar