Linkwood

Linkwood a été fondée en 1821 par Peter Brown, un agriculteur local qui a beaucoup investi dans l’immobilier. Avec cette création, il souhaite augmenter la productivité de ses terres. La production commence trois ans plus tard. La distillerie est mise en gérance auprès de James Walker, le futur fondateur de James Walker & co. En 1871, elle passe sous le contrôle de son fils William Brown qui la restructure complètement. En 1897 après un nouvel agrandissement, l’entreprise familiale devient une société à responsabilité limitée sous le nom de Linkwood-Glenlivet Distillery Co Ltd. Elle reste propriété de la famille Brown jusqu’en 1933 date à laquelle elle est reprise par la Scotish Malt Distillers Ltd. La production est interrompue pendant la deuxième Guerre mondiale.
Le premier maître distillateur de l’après guerre, Roderick Mackenzie est un personnage fantasque. Il est convaincu que tout changement dans la distillerie peut porter atteinte au caractère du whisky produit. Il refuse toute évolution technique et va même jusqu’à interdire de retirer les toiles d’araignée.
En 1962, une nouvelle restauration de la distillerie est entreprise avec le remplacement des alambics. La distillerie est raccordée au réseau électrique. Elle fonctionnait jusque-là avec un moteur à vapeur.
En 1971, une nouvelle distillerie est construite juste à côté avec quatre alambics. Jusqu’en 1985, les deux distilleries fonctionnent en parallèle, avec deux noms de code Linkwood : A pour l’ancienne et Linkwood N pour la nouvelle. En 1985, l’ancienne Linkwood est fermée. Toute la production passe dans les nouveaux locaux. En 1992 la distillerie est vendue à United Distillers & Vintners devenu ensuite Diageo.

Impossible de trouver des produits correspondants à votre sélection.

Sidebar