Monsieur Vin, sa biographie

 

 

Une naissance, un nom

 

L'histoire de Monsieur Vin remonte au millésime 1997 lorsque Timothée Coisne, alors âgé de 24 ans, achète une cave à vin à Marcq-en-Baroeul dans le Nord de la France. Soucieux de travailler autrement la vente de ce produit de luxe, le fondateur décide de créer sa propre enseigne Monsieur Vin. Le logo choisi représente alors un généreux vigneron assis sur un tonneau, figure paternaliste inspirant la dégustation de vin dans la fin des années quatre-vingt-dix. Depuis avril 1997, Jules Désormières, caviste, oenologue et conseiller émérite s'est imposé comme la figure de proue du magasin de Marcq-en-Baroeul affinant d'année en année sa recherche de l'excellence viticole. Pour se singulariser rapidement, l'équipe Monsieur Vin fait au confiance au bib, bag in box, ou plus communément appelé cubi. Préservé dans une poche alimentaire hermétique à la contenance de 5 à 10 litres, le vin peut se conserver dans les trois mois après ouverture du bib. Ce moyen astucieux pour consommer du vin de table à bon rapport qualité-prix séduit d'emblée la clientèle. Cet élément clef constitue la première pierre à l'édifice, celle qui permet de résister aux années difficiles.

 

Sur la route des talents viticoles

 

Dès l'ouverture de la cave marcquoise, un véritable travail de fourmis commence. Le projet Monsieur Vin n'en est qu'à ses balbutiements. Pourtant le message est déjà exigeant : amener le meilleur dans les verres des clients. Le vin, ce produit si populaire et pourtant si méconnu, ne doit plus avoir de secrets pour les conseillers Monsieur Vin. Comment reconnaître un bon vin au-delà des apparences, au-delà des étiquettes ? La mission que s'est fixée dès le début l'enseigne n'est pas aisée, elle suscite parfois perplexité ou réticence. Cependant, les puristes s'y retrouvent pleinement et les amateurs curieux ouvrent leurs papilles à des vins de qualité. C'est dans cette optique que Monsieur Vin entame son expansion en rachetant une cave déjà existante en 1999 à Mouvaux, au 79 boulevard de la Marne sous la responsabilité de Jacques Poissonnier. Monsieur Vin amène toute sa gamme de produits choisie par le sélectionneur intuitif et compétent Jules Désormières. Dans la foulée, Monsieur Vin ouvre son dernier magasin au 526, avenue de Dunkerque à Lomme. A sa tête, Benoît Baivier est désormais devenu l'emblème de la cave.

 

La belle éthique

 

La qualité se paie bien évidemment, les producteurs aussi. Car Monsieur Vin ne pourra jamais prétendre à une expansion massive de caves, ce n'est pas son but, l'enseigne travaille avant tout avec des producteurs aux quotas bien définis. Pour ces amoureux de la culture de la vigne, l'important est de créer un vin d'exception d'où la rareté des bouteilles distribuées par la suite. Sur de nombreux domaines, Monsieur Vin est contingenté. Parfois l'enseigne n'obtient à peine qu'une soixantaine de bouteilles à répartir dans trois caves à vin. Et les clients qui le savent se tiennent à l'affût pour obtenir les bouteilles convoitées.

 

Les produits sélectionnés par la cave de Marcq-en-Baroeul sont mis en avant dans celles de Lomme et de Mouvaux. Environ 10 à 20 % de la marchandise demeure différente d'une cave à l'autre afin de satisfaire la clientèle respective des trois caves à vin.

La recherche des vins vertueux se poursuit avec trois cavistes à la volonté acharnée de dénicher des nouveaux talents. En même temps, l'équipe accentue la communication de ces petits commerces qui rivalisent avec des géants casseurs de prix et de rêves viticoles...

Après un début des années 2000 difficile, le travail des cavistes finit par donner satisfaction et une clientèle fidèle et chevronnée arrive dans les trois magasins. En 2006, Cédric Bachelot reprend le flambeau de la cave de Mouvaux car Jacques Poissonnier part à la retraite.

 

Monsieur Vin est bon et... beau

 

2006 est une année aux projets d'envergure communicative. Timothée Coisne se penche sur l'image de Monsieur Vin. La bonhommie du vigneron sur le logo d'origine si elle est attachante ne représente plus vraiment les nouvelles envies de l'équipe qui attaque une véritable cure de jouvence.

Des couleurs plus modernes détrônent les tons ocres. Arrivent le prune, le rouge bordeau, le rose discret, et un logo rempli de bouteilles de vin. Une image plus jeune et design s'impose désormais. De nombreux nouveaux clients passent la porte des caves en demandant si c'est ouvert depuis longtemps. « Oui depuis neuf ans ! » Si Monsieur vin est d'un genre plutôt masculin, il accueille de plus en plus les femmes qui plongent leurs sens dans ce nectar au grand caractère. Surtout que le conseil reste un aspect primordiale et privilégié au moment de la vente.

 

Autour du vin, la convivialité

 

Pour être au plus près de sa clientèle, Monsieur Vin a créé une dynamique d'événements auxquels sont conviés tous les clients qui sont venus en magasin dans les douze derniers mois. Le vin est à la fois un produit de connaisseurs et de néophytes. Pourtant ces deux types de clientèle aiment se retrouver autour d'un verre pour échanger leurs impressions, discuter, passer un bon moment autour de la table.

Des grandes dégustations sont organisées certains samedis de l'année. Les cavistes ouvrent leurs bouteilles et ils font appel à des artisans de renom pour accompagner leur breuvage : les pains d'Alex Croquet, boulanger pâtissier à Wattignies, les fromages de Philippe Olivier. Ces partenariats tentent de fédérer les partisans de la qualité dans la région Nord-Pas-de-Calais. Les cavistes se rapprochent des artistes locaux en proposant occasionnellement aux clients des concerts gratuits et des expositions d'art dans l'enceinte des magasins.

Un club dégustation s'est ouvert à Mouvaux; les habitués y vivent des expériences de dégustations autour des vins et des whiskies. Un blog sur le site de Monsieur Vin permet de partager les dernières sensations et découvertes.

 

Pour garder le sens de l'innovation, les cavistes se rendent dans des salons du vin réputés et ils reviennent avec des produits phares. Ils suivent de près les évolutions de consommation et de production. C'est pourquoi l'enseigne a grandement diversifié sa gamme de whiskies extrêmement convoitée par des clients reconnaissants de ce nouvel engagement. Les cavistes se sont aussi rapprochés des vins créés en biodynamie, en culture raisonnée. Et un grand travail de recherche a été mené sur les vins français plus particulièrement issus du Languedoc et sur les vins étrangers. Monsieur Vin se renouvelle sans cesse en proposant des accords mets et vins à la fois succulents et originaux.

 

Pour entretenir ce dynamisme, quatre personnes s'investissent à l'année dans ces trois caves à vins de la métropole lilloise. Elles sont aux commandes d'une entreprise dédiée au respect des producteurs et à l'amour du vin qui est bien entendu à consommer avec modération. La qualité avant tout !

 

 Texte réalisé par Camille-biographe.fr

 

Sidebar