Jeff Carrel

Maison Jeff Carrel

"On vit tout de même une époque étrange." 

Ceux qui connaissent les vins de Jeff Carrel savent que ça goûte, et c'est ça le principal.
Et que c'est franc, ça ne triche pas.

Là il nous fallait faire l'article pour notre vin, mais avec une robe en numérique et un nez en mots.
Plus facile avec un verre et des amis, autour d'une table en chêne avec l'odeur du plat qui mijote.
Il ne savait pas trop quoi dire...

"On cherche à faire des vins que vous aimerez.

Parce que notre métier est notre passion."

Il a regardé sur la toile ce que nos confrères, nos amis, disaient sur leurs sites, et Jeff Carrel a décidé de paraphraser.
Tous les jours, ils conjuguent savoir-faire, connaissance du terroir et maîtrise technique, depuis le suivi de la vigne, en passant par les vendanges, la vinification, l’élevage, le conditionnement et la logistique.
Exigeants sur la qualité des raisins, Leur matière première, Jeff Carrel considérons les viticulteurs comme de véritables partenaires. Le vigneron valorise son patrimoine et améliore son savoir-faire; de son côté, Jeff Carrel donne les moyens de concevoir des vins comme nous les aimons. En outre, il envisage toujours les solutions les plus respectueuses de l’environnement tout en y associant les viticulteurs. Et blah blah blah.
il essaie de le faire bien, dans le franc-parler avec les hommes et dans la bienveillance avec la nature, parce que c'est ça être humain.  Vous avez dit sincères ?

Jeff Carrel n'était pas l'arrière-arrière-arrière-petit-fils d'un vigneron qui possédait vignes, domaines, châteaux... 
Il n'avait pas découvert le vin avec son papy et n'avait pas passé son enfance à courir dans les vignes. Il avait étudié l'oenologie par intérêt, puis par passion, et était arrivé dans le Languedoc avec un sac il y a vingt-cinq ans.

Donc Jeff Carrel n'avait pas de cave de 400 ans.

Mais depuis quelques années, Jeff Carrel avançait pas mal et il voulait continuer à faire des choses, un chai ça paraissait une bonne idée.
Il aurait pu faire construire un hangar à la sortie de la bretelle d'autoroute A9 ou A61, ça aurait été plus simple peut-être. 
Jeff Carrel n'était pas trop fans des cubes en tôle et des zones industrielles.
Chacun ses goûts.
Il aurait pu continuer à ne travailler qu'avec les caves de la région, ce qu'il faisait depuis le début et ce qu'il continuerait à faire aussi.

 

2 Products
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste
Filtre
2 Products
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Sidebar